Module Galilée pour Duniter

Le week-end dernier (les 22 et 23 juillet 2017) j’ai participé à la rencontre/formation organisé par Benoît Lavenier en Mayenne. Pas grand monde n’avait pratiqué les tableurs auparavant, la séance est donc apparue pour beaucoup comme un atelier excel. Du coup, nous n’avons pas terminé, ni approfondi les exercices. Personnellement j’ai tout recommencé après coup pour être capable de l’expliquer. Je me suis même torturée pour comprendre ce qu’il fallait faire pour simuler le référentiel à somme nulle. Vous constaterez que je n’ai pas fait comme tout le monde mais cependant ça me semble logique. Si j’ai tout faux, je compte sur vous pour me le dire.

Bonne lecture.

Module Galilée

A1- Réaliser le tableur d’une monnaie libre en Quantitatif avec 3 individus sur 80 ans.

A2 – Etablir les deux référentiels correspondants à somme nulle.

A3 – Réaliser indépendamment le tableur inverse Relatif / Quantitatif sur la base d’une taxe redistribuée

B – Simuler des échanges entre I1 et I3

C – Changements de référentiels dans le temps : remplacement générationnel.

D – Valeurs relatives

E – Etablir les variations relatives long terme des prix d’une valeur quelconque :

F- Interprétation générale sur la relativité

G- Terminer sur la publication

 

A1- Réaliser le tableur d’une monnaie libre en Quantitatif avec 3 individus sur 80 ans.

Mise en page de la feuille de calcul (préalable):

Placer les colonnes de calcul de la masse monétaire, la moyenne de la masse monétaire et le DU à gauche de la feuille, c’est plus pratique pour calculer les sommes et rajouter des colonnes pour les individus par la suite.

Un des 3 individus, Momo, possède initialement la moyenne monétaire, ce qui permet à celle-ci d’être représentée sur le graphique et facilite l’interprétation.

La somme monétaire= la somme des montants de monnaie possédés par Fanny, Momo et Gégé.

Le calcul du DU est réalisé en prenant 10% de la valeur de la moyenne de la masse monétaire.

Extrait du tableau de données renseigné pour l’exercice:

image001

 

Vérification de l’exactitude des résultats :

Quel que soit le choix des montants initiaux choisi pour Fanny, Momo et Gégé, on doit observer que :

  • Le DU a à peu près doublé en 8 ans,
  • Le DU de Momo ne bouge pas de la valeur moyenne.

Représentation graphique sur 80 ans en quantitatif:

image002

La même courbe représentée sur les premières années, permet de visualiser les courbes correspondant aux 3 individus Fanny, Momo et Gégé.

image003

 

Représentation graphique sur 80 ans en relatif:

image004

Après 40 ans (une demie vie), l’écart initial est devenu insignifiant.

Conclusion de l’exercice 1

Le premier exercice a permis de voir la différence de représentation de l’évolution de la monnaie possédée par des individus sur une vie (80 ans) si cela est représenté en qualitatif et en relatif au DU.

On vérifie également que :

  • Quel que soit la possession monétaire initiale d’un individu, les écarts de richesse seront estompés au bout d’une demie vie (40 ans).
  • Avec le choix de création de monnaie chaque année à hauteur de 10% de la moyenne de la masse monétaire, l’évolution de la monnaie est exponentielle.
  • La représentation en relatif permet de visualiser la tendance vers une valeur constante, le DU.

 

A2 – Etablir les deux référentiels correspondants à somme nulle.

Préalable

Pour simuler cet exercice, nous reprenons les valeurs de la monnaie des individus et les valeurs calculées de la moyenne de l’exercice précédent.

Extrait du tableau de données renseigné pour l’exercice:

image005

 

Représentation graphique sur 80 ans en quantitatif:

Le fonctionnement des SELs peut être représenté ainsi. Au départ d’un membre du SEL, le compte n’est pas nécessairement à zéro et ne le deviendra pas sans une opération supplémentaire.

image006

Exemple avec 2 échanges réalisés sur la période de vie entre Fanny et Gégé:

image007

Représentation graphique sur 80 ans en relatif:

image008

Conclusion de l’exercice 2:

Le système à somme nulle permet de suivre les échanges entre les individus et il n’y a pas de création monétaire ou plutôt elle n’est simplement pas visible, dans ce référentiel. On peut ainsi choisir de représenter la masse monétaire ou non, pour autant les données visibles sur le graphiques restent correctes. La question est donc : “y a t il ou non création monétaire ?” …cela dépend du point de vue de l’observateur…

 

A3 – Réaliser indépendamment le tableur inverse Relatif / Quantitatif sur la base d’une taxe redistribuée

Préalable

Pour simuler cet exercice, nous reprenons les valeurs quantitatives et relatives de la monnaie des individus du premier exercice (A1).

Chaque taxe individuelle est calculées en appliquant la formule suivante :

Taxe(i)=10%*(Valeur_monétaire_Individu(i)+1)/(1+10%).

Le total récolté permet d’obtenir le montant de réversion, il est égal à la moyenne des taxes récoltées.

Extrait du tableau de données renseigné sur la vision quantitative:

image009

Représentation graphique sur 80 ans en quantitatif:

image010

Extrait du tableau de données renseigné sur la vision relative:

image011

Représentation graphique sur 80 ans en relatif:

image012

Conclusion de l’exercice 3:

Cet exercice représente le fonctionnement de l’allocation d’un dividende universel basé sur des prélèvements redistribués ensuite. On remarque que le résultat en fin de vie est identique à celui proposé  par la monnaie libre G1, le mode opératoire est cependant plus compliqué et coûteux puisqu’il nécessite des institutions pour réaliser les prélèvements et réallocation des dividendes. De plus, il incite les plus riches à la fraude.

Comme c’est théorique, la totalité des prélèvements sont intégralement reversés, ce qui ne serait pas le cas, car cette procédure implique des interventions qu’il faudra rétribuer. La procédure de création de la monnaie libre n’entraîne aucun surcoût, alors pourquoi choisir un modèle boiteux quand on en a un qui marche sans béquilles?

 

B – Simuler des échanges entre I1 et I3

Préalable

Pour simuler cet exercice, nous reprenons les valeurs quantitatives et relatives de la monnaie des individus du premier exercice (A1).

2 transactions sont réalisées entre Fanny et Gégé :

A 20 ans : Gégé donne 10000 à Fanny.

A 60 ans : Gégé donne 20000 à Fanny.

Extrait du tableau de données renseigné avec 2 échanges et création monétaire:

image013

Représentation graphique sur 80 ans en quantitatif avec 2 échanges à 20 et 60 ans :

image014

Malgré les échanges réalisés, les courbes tendent vers la valeur moyenne. Cependant, si la transaction est récente en fin de vie, on peut enregistrer un écart important vis-à-vis de la moyenne.

Pour pouvoir visualiser l’échange à 20 ans, la transaction a été volontairement importante=9DU. Une transaction raisonnable réalisée à cette période serait insignifiante en fin vie.

La deuxième transaction réalisée à 60 ans est beaucoup plus faible relativement au DU (0,4DU) mais elle est nettement visible sur le graphique car elle est récente.

Représentation graphique sur 80 ans en relatif avec 2 échanges à 20 et 60 ans :

image015

La représentation en relatif permet de garder une trace des échanges réalisés au cours du temps. Alors que la transaction à 20 ans est peu significative en quantitatif elle est ici mise en relief.

Extrait du tableau de données renseigné avec 2 échanges dans le référentiel à somme nulle:

image016

Représentation graphique sur 80 ans en quantitatif avec 2 échanges à 20 et 60 ans (référentiel à somme nulle) :

image017

Ce référentiel est plus adapté en quantitatif pour visualiser les échanges que dans le référentiel à création monétaire dont la courbe est exponentielle et où les vieux échanges deviennent insignifiants.

Représentation graphique sur 80 ans en relatif avec 2 échanges à 20 et 60 ans (référentiel à somme nulle) :

image018

Conclusion de l’exercice B:

En quantitatif, dans le référentiel à création monétaire, les anciennes transactions sont négligeables par rapport aux dernières réalisées.

En relatif, on peut plus facilement visualiser les transactions passées et mesurer leur effort.

On remarque que les dernières transactions réalisées peuvent enregistrer un écart significatif avec la moyenne en fin de vie.

 

 

C – Changements de référentiels dans le temps : remplacement générationnel.

Extrait du tableau de données renseigné avec 20 individus sur 160 ans (référentiel avec création monétaire) :

image019

Représentation graphique multi générationnel sur 80 ans en quantitatif:

image020

Le graphique ci-dessous représente la même courbe avec un zoom à moins 200000.

On peut y remarquer les morts par les traits horizontaux. Comme le DU ne leur est plus reversé, seul leur acquisition monétaire au moment de leur mort reste. Il y a décrochage, la monnaie d’un individu passe d’une courbe exponentielle à une constante.

Pour la simulation, on a supposé que les individus les premiers à mourir étaient les plus vieux et les plus riches, ce qui permet une interprétation plus aisée du graphique. On note ainsi la succession des morts chronologiques du bas vers le haut.

On peut y remarquer également les naissances par des courbes naissantes avec le DU de l’année et dont la tendance est de rejoindre la moyenne. Elles sont presque verticales sur le graphe.

image021

Représentation graphique multi générationnel sur 80 ans en relatif:

image022

La représentation en relatif est intéressante car elle permet de visualiser le changement de tendance de la courbe à la mort d’un individu. En temps de vie, la courbe tend vers la valeur moyenne du solde d’un compte (exprimé en DU), soit vers 10 DU, à la mort elle tend vers zéro.

Extrait du tableau de données renseigné avec 20 individus sur 160 ans (référentiel avec somme nulle) :

image023

Représentation graphique multi générationnel sur 80 ans en quantitatif – Référentiel à somme nulle:

image024

Pour obtenir une somme nulle, la moyenne de la masse monétaire a été retirée sur les individus vivants, cela met en relief l’acquisition des morts à leur départ. Par ailleurs les nouveaux nés apparaissent en négatif. On naît dans le négatif et on meurt de l’autre côté.

Représentation graphique multi générationnel sur 80 ans en relatif – Référentiel à somme nulle:

image025

De même pour obtenir une somme nulle, le DU moyen est retiré aux vivants. Cela se traduit par un décrochement au moment de la mort.

A part pour les premiers morts qui étaient loin de la moyenne à leur mort, le sursaut se traduit par une montée à +9 environ pour tendre ensuite vers zéro.

De l’autre côté, on note que les nouveaux nés apparaissent vers -9 pour tendre ensuite vers zéro.

D – Valeurs relatives

Les valeurs demandées sont rassemblées dans le tableau ci-dessous :

image026

E – Etablir les variations relatives long terme des prix d’une valeur quelconque :

J’ai choisi de vous montrer l’évolution du RSA par rapport à 2 référentiels, le taux de change en euros et la masse monétaire car l’interprétation est différente dans les 2 cas.

image027

Comparé au taux de change en euros, le RSA a tendance à augmenter.

image028

Par contre, si on le compare à la masse monétaire, il ne fait que diminuer.

On peut donc affirmer tout et son contraire.

F- Interprétation générale sur la relativité

Le référentiel a toute son importance pour l’interprétation des mesures. Il est donc important quand on affirme quelque chose de préciser quelles sont les conditions qui permettent d’arriver à ce résultat.

Avoir plusieurs référentiels est utile pour visualiser des choses différentes comme nous l’avons vu dans les différents exercices de ce module. Il faut néanmoins toujours savoir quel est le référentiel utilisé pour pouvoir interpréter les résultats.

G- Terminer sur la publication

Le fichier excel ayant permis de réaliser ce rapport est disponible ici: TRM Module Galilée.

Désolée d’avoir utilisé les outils microsoft pour ce rapport. J’ai utilisé le tableur excel de mon PC professionnel car mon PC personnel sous Linux était indisponible (batterie à plat).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s